Que manger et quoi éviter pendant le Ramadan

Le régime alimentaire de nombreuses personnes varie pendant le Ramadan, soit en mangeant trop d’aliments malsains, soit en réduisant la quantité de nourriture, mais les nutritionnistes recommandent de manger certains aliments pendant le mois sacré, en particulier au moment du suhoor.

Quoi Manger Pendant Le Ramadan

L’un des meilleurs aliments à manger pendant le mois de Ramadan, de l’iftar au suhoor, que vous devez faire attention à avoir dans votre réfrigérateur:

Lait

Le lait est une source importante de calcium, surtout lorsqu’il est ajouté aux céréales, ce qui en fait un repas de suhoor idéal, qui vous donne de l’activité toute la journée.

Boire du lait contribue également à augmenter la sensation de satiété et à ne pas vouloir manger plus dans la période qui suit le repas de suhoor, réduisant ainsi l’obésité ou les problèmes digestifs.

Il améliore également la psychologie et l’humeur, et maintient la santé et la beauté de la peau, car il la sauve de la fatigue qui peut apparaître pendant le jeûne, surtout en été.

Le lait contient certaines souches de bactéries, qui éliminent les migraines, tandis que certaines espèces ont montré leur capacité à réduire le taux de cholestérol dans le corps.

Le lait écrémé aide également à traiter certaines infections intestinales et à maintenir l’équilibre bactérien dans les intestins, aidant à arrêter la diarrhée, à la suite de troubles cœliaques que certaines personnes peuvent éprouver pendant le Ramadan.

Épinard

Les épinards sont un légume à feuilles qui contient de nombreux nutriments bénéfiques pour la santé publique tels que le fer, le calcium, le magnésium et le manganèse, ainsi que des vitamines a et pc.

Il aide à abaisser la pression artérielle, à prévenir la constipation, à contrôler la glycémie et à contrôler le niveau de ph du corps, contribuant à augmenter le niveau d’énergie et à réduire la prise de poids pendant le Ramadan.

Oeuf

Les œufs sont une source de protéines, et en mangeant bouillis pendant le suhoor, ils aident à réduire la soif ou la faim. Les œufs maintiennent une thyroïde saine et le corps est exempt d’inactivité pendant le jeûne et les problèmes intestinaux et les douleurs abdominales, à la fois pendant le jeûne et après l’iftar.

Yaourt

C’est l’un des aliments qui devraient être constamment dans le réfrigérateur pendant le mois de Ramadan, il est idéal pour faire des jus de fruits, ou vous pouvez l’utiliser comme alternative à la graisse.

L’un des avantages du yogourt est qu’il contient des probiotiques, qui aident à la digestion et renforcent l’immunité du corps.

Le yogourt aide à réguler les selles et à soulager la diarrhée, ce qui permet au corps de bénéficier de la nourriture et d’aider à maintenir l’énergie et la récupération pendant le mois de jeûne.

Légumes

Il est important de garder les légumes frais lavés, qui sont des aliments essentiels à manger pendant le Ramadan.

Les légumes contiennent un grand pourcentage d’eau, ainsi que des vitamines c et b, du calcium et de l’acide caféine, qui hydratent le corps.

Il est riche en fibres qui vous fait sentir rassasié plus longtemps, réduisant le stress et la léthargie qu’une personne à jeun peut développer.

Dattes

Manger d’une à trois pilules qui passent pendant le suhoor, ou pour rompre le jeûne, est très important, il contient du fructose naturel et est riche en fibres.

L’un des avantages des dattes est qu’elles contiennent un pourcentage élevé de fibres, en particulier insolubles, ce qui les rend saines pour le système digestif à l’iftar.

Les dattes agissent également comme un traitement efficace contre la constipation, surtout si elles se présentent sous forme de jus. Les fibres solubles de dattes abaissent le mauvais cholestérol et protègent le cœur et les artères.

Poisson

Le poisson reste l’un des nutriments les plus importants, car il est une source élevée de protéines et est important pour les personnes à jeun, en particulier pour les personnes de plus de 40 ans.

La recherche scientifique a confirmé que la consommation de poisson protège contre les caillots sanguins en raison de ses acides aminés, ainsi que la préservation des tissus corporels.

Les poissons de toutes sortes ne sont pas en conflit avec les personnes à jeun qui cherchent à perdre du poids pendant le mois sacré, ni avec les personnes à jeun atteintes de maladies chroniques.

Ce Qu’il Faut Éviter Pendant Le Ramadan

Y a-t-il des aliments à éviter pendant le Ramadan? Une question qui est dans l’esprit de nombreux hommes et femmes, en particulier ceux qui suivent un régime amaigrissant, les diabétiques ou ceux qui ont des problèmes d’estomac et d’indigestion, la réponse à cette question vous sera présentée dans les prochaines lignes
Pendant le Ramadan, le corps a besoin d’aliments légers qui n’épuisent pas l’estomac après de longues heures de jeûne, il existe donc une gamme d’aliments que vous devriez éviter ou réduire à l’iftar ou au suhoor, notamment:

Aliments frits et riches en matières grasses

Manger des aliments gras et gras après de nombreuses heures de jeûne provoque des problèmes d’estomac tels que l’acidité et l’indigestion, y compris les samoussas saturés de graisse où le corps les stocke rapidement, ainsi que les aliments frits dans l’huile tels que le kunafa, le zainab et le qataif.

Les médecins recommandent donc de réduire la consommation de ces aliments afin de garder l’estomac en bonne santé, ou de les préparer d’une autre manière au four au lieu de les faire frire dans l’huile.

Aliments riches en sucre

Le mois sacré du Ramadan est célèbre pour les plats de desserts orientaux tels que le kunafa, le qataif et les boulettes, qui contiennent un pourcentage élevé de calories, qui se transforment plus tard en graisse accumulée entraînant une augmentation du poids corporel et des problèmes de santé si vous en mangez de grandes quantités au cours du mois de Ramadan.

Les nutritionnistes recommandent donc de réduire la consommation de ces aliments et d’éviter les aliments riches en calories.

Aliments salés

Les aliments riches retiennent l’eau dans le corps, augmentent la soif tout au long de la journée et augmentent la pression artérielle, y compris le hareng, les sardines, le poisson, le fromage de dinde et le pastrami.
Il est donc recommandé d’éviter de manger de tels aliments pendant le mois de Ramadan, que ce soit pour l’iftar ou le suhoor.

Aliments riches en épices et en semis

Les aliments riches en épices, en piment ou en piments rendent difficile la digestion de l’estomac, la soif, l’acidité accrue, les brûlures et l’irritation de l’estomac.

Il augmente également la sensation de soif et le désir de manger une grande quantité d’eau tout au long de la journée, il est donc recommandé de l’éviter complètement pendant le mois de Ramadan.

Conserves

Les aliments en conserve contiennent des graisses gaspillées qui posent un risque important pour la santé humaine, augmentant le cholestérol et augmentant le risque d’athérosclérose.

Il est donc recommandé de manger des aliments frais et de rester à l’écart des aliments en conserve, surtout après le jeûne pendant 14 heures.

Desserts prêts à l’emploi

Les bonbons de toutes sortes, qu’ils soient orientaux ou occidentaux, augmentent le cholestérol grâce aux calories élevées et aux graisses nocives qu’ils contiennent qui conduisent à l’athérosclérose et augmentent le poids corporel en même temps.

Il est donc recommandé d’en manger une quantité très équilibrée proportionnelle au nombre de calories prescrites pour votre corps et de recourir au sucre naturel présent dans les fruits qui fournit à l’organisme de l’énergie, des vitamines, des minéraux et de l’eau, sans entraîner d’augmentation du poids corporel.

Pickles

L’un des aliments les plus recommandés à éviter à l’iftar ou au suhoor est les cornichons de toutes sortes, car il contient un grand pourcentage de sodium, ce qui vous donne soif toute la journée.

Il peut être remplacé par une option hachée, du cresson ou un plat de salade verte.

Féculents

Il est recommandé de réduire la consommation d’amidons tels que le riz et les pâtes pendant l’iftar, car ils remplissent l’estomac et provoquent en même temps un gain de poids, en ne mangeant de préférence que 5 cuillères d’entre eux et en mangeant trop d’aliments riches en protéines car ils sont bénéfiques pour le corps et n’augmentent pas le poids.

Agrumes

Manger des agrumes tels que les oranges provoque de l’acidité, des brûlures d’estomac, des ballonnements et des gaz du côlon, surtout après un jeûne de longues heures, car les agrumes sont riches en fibres et donnent à votre estomac une sensation de plénitude.

Il est donc recommandé d’éviter de les manger pendant le mois de Ramadan et de les remplacer par d’autres fruits qui alimentent votre corps.

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.